Chaque mercredi, l’Espace Bernanos accueille au sein de son auditorium, des musiciens talentueux qui viennent jouer dans le cadre des pauses musicales.

Voici le programme :

 


 

-Mercredi 6 novembre :

Récital de Violoncelle et piano

DUO Néria
Camille Belin piano

Natacha Colmez-Collard violoncelle

Programme :
– BEETHOVEN : Sonate pour violoncelle et piano No. 4
– GRIEG : Sonate pour violoncelle et piano
– CALI : Pinocchio

Formé à Paris en 2017 par la pianiste Camille Belin et la violoncelliste Natacha Colmez-Collard, le duo Neria se fait rapidement remarquer dans le milieu, notamment en remportant le Premier Prix du 48ème Concours Georges Cziffra lors du Festival SenLiszt.
L’origine de son nom vient de Neria, déesse sabine de la Force et de la Bravoure : c’est cette image d’énergie et de force qui inspire les deux jeunes femmes dans leurs ambitions, leur choix de répertoire, et leurs interprétations.
« Deux belles musiciennes, habitées, inspirées… »(Isabelle Oehmichen)

Le duo Neria est nourri de ces deux univers personnels contrastés et complémentaires : Camille, ch ambriste très active attachée au travail avec les chanteurs, est diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris et est lauréate de plusieurs concours internationaux (Italie, New York…), tandis que Natacha, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est violoncelle solo de l’Orchestre National d’Île de France et développe par ailleurs de nombreux projets personnels, tels que l’enregistrement de disques ou encore la création de spectacles jeunes publics. Réunies autour de leur amour pour le répertoire romantique et moderne, les musiciennes aiment aussi explorer des œuvres méconnues et créer des programmes thématiques.  

 

– Mercredi 13 novembre :

Récital du pianiste Michel Guikovaty

Programme:
– BEETHOVEN  : Bagatelles opus 119
– PROKOFIEV : Visions fugitives
– SCHUMANN : Kreisleriana

Né en 1961 à Paris, Michel Guikovaty découvre le piano à 8 ans.
Il débute l’étude du piano auprès de Madame Landowski puis étudie le solfège, l’harmonie et le contrepoint au C.N.S.M. de Paris. Il obtient en parallèle à l’ENMP un diplôme Supérieur d’exécution de Piano (classe de Jean-Micault) et de composition (classe de Tony Aubin). Il
travaille ensuite à titre privé avec Pierre Sancan et Aldo Ciccolini. Il suit également diverses Académies d’été, notamment à Lausanne avec Jean-Bernard Pommier, à Salzbourg avec Tatiana Nikolaïeva, à Nice avec Jacques Rouvier.
Après avoir obtenu le diplôme d’Etat de Professeur de piano en 1987, Michel Guikovaty est nommé Lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin en 1990 sur audition.
Il se produit depuis dans divers festivals ainsi qu’en tournée au Japon.
Son répertoire s’étend de Bach au XXème siècle avec une prédilection pour le romantisme allemand. Michel Guikovaty est professeur titulaire aux conservatoires des XIème et XVIIIème arrondissements de Paris.

 

 

– Mercredi 20 novembre

Récital de piano et violon : Duo Con Fuoco
Camille Théveneau, violon
Florent Ling, piano

Programme:
– BEETHOVEN  : sonate pour piano op. 109
– BACH : extrait des sonates et Partiras pour violon seul
– POULENC  : sonate pour violon et Piano

C’est à l’issue d’un projet pluridisciplinaire que s’est formé le duo Con Fuoco.
Diplômés du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Camille Théveneau et Florent Ling, guidés par une envie commune de rebondissement où les arts dialogueraient ensemble, se sont lancés dans une aventure artistique plurielle.
Musiciens narrateurs, en quête d’ailleurs, ils cherchent ensemble l’équilibre où imaginaire et sensible se confondraient.
Complices, ils empruntent avec curiosité et délectation le répertoire de sonates pour faire de chaque concert un nouveau voyage…

 

 

– Mercredi 27 novembre :

Récital de la pianiste coréenne Inhyang RI

Programme :
– CHOPIN : Sonate pour piano en si bémol mineur Opus.35
– RAVEL : Le tombeau de Couperin
1.Prélude
2.Fugue
3.Forlane
4.Rigaudon
5.Menuet
6.Toccata

Inhyang Ri, de nationalité coréenne, est née au Japon. Elle est diplômée de l’Université Musicale de Tokyo, elle a poursuivi ses études en France, à l’Ecole Normale de Musique de Paris puis au Conservatoire de Ville d’Avray.
Récompensée lors de nombreux concours au Japon, où elle a débuté sa carrière de pianiste, elle a décidé de poursuivre son perfectionnement en France. Dans l’hexagone, elle a obtenu le deuxième prix lors du 54ème Grand Concours de Piano Madeleine de Valmalète, et le premier prix du Concours de Piano de Chatou. En France, elle a eu l’occasion de se produire à la Cité des Arts de Paris, la salle Palias, ou bien encore l’Eglise Saint-Louis-en-l’Ile.. Elle poursuit actuellement sa formation sous la direction de Henri Barda et Jean-Marie Cottet.

 


 

-Mercredi 4 décembre 2019 :

Récital du pianiste Ephraïm Laor

Programme :
– SCHUBERT : impromptu op.90 no.1
– BEETHOVEN : sonate op.57
– SCHUMANN : Carnaval op.9

Né à Tel-Aviv, Ephraïm Laor est diplômé de l’Académie Rubin de Jérusalem et du Conservatoire Peabody à Baltimore, Etats-Unis, où il a étudié avec le grand pianiste Léon Fleisher qui a eu une influence déterminante sur sa pensée musicale. Il est l’un des rares à avoir eu le privilège de jouer pour le célèbre pianiste Athur Rubinstein. Il a également travaillé avec Murray Perahia, Claude Franck et Georgy Sebok. Son approche musicale se situe dans la lignée de Beethoven transmise à son élève Czerny puis à Leschetisky, Schnabel et Fleisher. Il fut le premier artiste invité à donner un récital et des master classes pour l’International Edward Aldwell Canter for Piano Performance and Musicianship de Jérusalem. Ses enregistrements réunissent des œuvres de Mozart, Schubert, Chopin, Liszt et Schumann et il se produit régulièrement en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique du sud et en Israël.

 

 

-Mercredi 11 décembre

Récital du pianiste Güray BAŞOL

Programme :
-BACH/KEMPFF : Choral « Es ist gewisslich an der Zeit » BWV 307/734
– BEETHOVEN : Sonate pour piano Op.13 « Pathétique »
– LISZT/ VERDI : Il Trovatore -Miserere
– RAVEL : Jeux d’eau
– PROKOFIEV : Sonate pour piano No.2 Op.14

Né en 1982 à Milan, Güray BAŞOL débute le piano à l’âge de 15 ans au Lycée des Beaux-arts à Istanbul en 1997. Il intègre ensuite l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de« Diplôme Supérieur d’Enseignement » de Germaine Mounier en 2004, il rencontre Chantal Riou au Conservatoire Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison et Michel Moragues en musique de chambre où il obtient les récompenses les plus importantes. Güray BAŞOL a eu la chance de travailler avec Gerlinde Otto à l’Académie de Trossingen et Yuri Serov en France.
Médaille de bronze au Concours National de Claude Kahn et finaliste à Istanbul au 1 er Concours International de Piano Sion en 2008,  il commence à donner des concerts en France, au Portugal, en Angleterre, en Italie, en Espagne, en Turquie, en Allemagne, en Tunisie et en Serbie. Il a eu la chance de recevoir des conseils de grands pianistes tels Verda Erman, Pascal Godart et İdil Biret.
Titulaire d’un diplôme d’état, Güray BAŞOL vient de sortir son premier album « Orient-Express » chez Anima Records. Il enseigne le piano et la formation musicale dans plusieurs écoles de région Parisienne tout en poursuivant sa carrière de soliste.