Pause musicale

Détails de l'événement

  • 13 octobre 2021
  • 12h45 - 13h45
  • 4 rue du Havre 75009

Récital de violon

Yuri Kuroda

Participation 8€

Programme :

Sergei Prokofiev : Sonate Op.115

-Moderato

-Andante dolce

-Con brio

Pietro Locatelli: Le Labyrinthe harmonique

Ivan Khandoshkin: l’Air sentimental

  1. W. Ernst: Grand Caprice d’après Schubert “Le Roi des Aulnes”

Igor Stravinsky: Elegie

Paul Hindemith: Sonate N.6 Op.11

-Mässig schnell

-Mässig bewegt

-Lebhaft

 

Née à New York, Yuri KURODA commence ses études de violon à l’âge de cinq ans avec Satoru Arai, au “Suzuki Talent Institute” à Kyoto. À neuf ans, elle joue le Concerto de Bach avec l’Orchestre Concertino di Kyoto, et plus tard, le Concerto de Vivaldi avec Félix Ayo d’I Musici. En 2003, elle rencontre Maître Gérard Poulet qui l’incite à travailler dans sa classe à l’Ecole Normale de Musique de Paris, où elle obtient le “Diplôme Supérieur de Concertiste” à l’unanimité. Également diplômée au Conservatoire National de Région de Paris avec la plus haute récompense, elle est lauréate de nombreux concours internationaux ; 1er Grand Prix “J. S. Bach”, “Prix Rodolfo Lipizer” en Italie, et plusieurs prix au Japon. Elle se perfectionne également auprès de Jean Mouillère, Roland Daugareil, Christian Ivaldi…

Depuis, elle se produit régulièrement en soliste ainsi qu’en chambriste et donne des master class dans le monde entier, en Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Suisse, Pologne, Géorgie, Japon, États Unis, Nouvelle Calédonie, etc. et participe à de nombreux festivals : Théâtre des Champs-Élysées, Salle Gaveau, Salle Cortot, Musée National du Havre, Grand Hôtel de Cabourg, Festival Pablo Casals, Festival de l’Abbaye de Montivilliers, Festival Guil-Durance, Festival Luberon, Festival Vaux d’Yonne, Konen Palais, Palais Prinz Carl en Allemagne, Tokyo Opéra City Hall, Kyoto Concert Hall au Japon…Elle joue notamment avec l’Orchestre Philharmonique du Japon, l’Orchestre Philharmonique de Czestochowa en Pologne,

En 2010 à Cabourg, elle donne en création, la Sonate dite de Vinteuil pour violon et piano de Claude Pascal, inspirée de l’œuvre de Marcel Proust. La totalité de ce concert fait l’objet d’un enregistrement “live chez Polymnie (POL210579).Elle est membre du Quatuor Benaïm (de 2008 jusqu’à la fin de sa collaboration en 2013), du Trio Pléiades depuis 2014 et du Quatuor Arpeggione depuis 2017.

Elle joue sur un violon de A. Guarnerius (1697) aimablement mis à sa disposition par un mécène japonais.