Pause Musicale

Détails de l'événement

  • 20 mars 2024
  • 12h45 - 13h45
  • 4 rue du Havre, 75009 Paris Auditorium

Récital de chant

Mia Malezia (soprano) et Adela-Irina Lörincz (pianiste)
Participation 10€ sur place – Pas de réservation nécessaire

Programme :
– A. Mozart: Porgi, amor, air de la Comtesse (Les noces de Figaro)
– Vincenzo Bellini: Quindici composizione da camera per canto e pianoforte: L’abbandono
– Giuseppe Verdi :  Seste Romanze I. In solitaria stanza
– Giuseppe Verdi: recitative – Ne tornei v’apparve…Tacea la notte placida…Di tale amor, air de Leonora (Il Trovatore)
– Richard Strauss – 4 Lieder, op. 27, 1.Ruhe, meine Seele! 2.Cäcilie, 3. Heimliche Aufforderung 4. Morgen
– Gabriel Fauré – Après un rêve Op. 7, No. 1
– Lili Boulanger – 4 mélodies: 2. Attente
– Lili Boulanger – Clairières dans le ciel, Vous m’avez regardé avec toute votre âme
– Reynaldo Hahn- Si mes vers avaient des ailes
– J. Massenet: Thaïs – Ah, je suis seule…Dis-moi que je suis belle, air de Thaïs
– Ivana Lang: Nokturno, op. 54
– Božidar Kunc: DeElda songs op. 72, no. 4 – Oneness

Mia Malezia, soprano d’origine croate, a commencé son parcours artistique international en Croatie et en Hongrie. Elle s’est produite au niveau international en France, Italie, Serbie, République Tchèque, Allemagne et Autriche. Elle était la dernière élève du soprano KS Edita Gruberová. Aujourd’hui elle se perfectionne avec le soprano Sylvie Valayre à l’École normale de musique de Paris Alfred Cortot. Rapidement remarquée lors de concours internationaux, elle obtient plusieurs prix, entres autres en 2023 elle est lauréate d’une bourse Fondation Malvina et Denise Menda donné aux jeunes artistes en début de carrière. En 2022 elle obtient le prix de la Fondation Eurydice de la part de Sophie de Ségur et le Prix de l’ENMP Cortot lors du Concours d’Excellence Lyrique de Paris. À l’invitation d’Irène Kudela, pianiste et coach, elle a participé au Daniel Ferro Program Vocale 2023 en Italie en étant boursier du programme. De mars 2023 à décembre 2024, elle fait partie du premier Programme Jeune Scène Lyrique – Interprètes formé par L’Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique Nationale dirigée par Catherine Kollen. En 2021 elle gagne le Concours de chant pour soprano solo – Hymne à la jeunesse européenne de Versailles elle se produit dans une tournée de concerts en France et en Allemagne. Pendant la tournée elle a fait la création mondiale de Trois destinées de Jean-Baptiste Robin pour soprano et orchestre. En 2019/2020 Mia Malezija est lauréate du Prix de la ville de Wörgl décerné par l’Academia Vocalis d’Autriche de la part de soprano KS Edita Gruberová. Mia Malezija interprète entre autres, les rôles de La comtesse Almaviva dans Les Noces de Figaro de Mozart, de Rosabella dans L’uccellino d’oro de Zandonai, Romilda dans Serse de Händel, Micaëla dans Carmen de Bizet, Eurydice dans Orphée et Eurydice de Gluck, Minerve dans Orphée aux Enfers de Offenbach, Pamina et la première dame dans La Flûte enchantée de Mozart. Elle s‘est produite à l’Église Saint Eustache de Paris, au Palais des congrès de Versailles, au Parc d’Exposition de Colmar, au Konzerthaus de Berlin, au Théâtre San Carlo di Naples, à W-Halle de Bruxelles, à la Salle Cortot, à l’Atelier de la main d’or, à l’Auditorium della Conciliazione de Rome, à l’Arena di Verona. au Théâtre Flavio Vespasiano de Rieti, à la Salle de Philarmonie de Rovereto, au Studio d’opéra lyrique de Weimar en Allemagne, au Théâtre National de Pécs en Hongrie etc.

Pianiste d’origine roumaine, Adela-Irina Lörincz est spécialement intéressée par les collaborations musicales en ensemble de musique de chambre ainsi que par les accompagnements au piano. Elle a eu de nombreuses collaborations pour des concerts et masterclasses avec des artistes de renommée internationale comme Pierre Yves-Artaud, Remus Azoiței, Paul Edmund-Davis, Josephine Knight, Sylvie Valayre.En 2016, Adela est venue à Paris en résidence artistique à la Cité Internationale des Arts pour faire des recherches sur la musique française qui a eu une signification importante dans son parcours académique et artistique. Sa thèse de doctorat ”La relation mot-musique dans la mélodie française sur les vers de Paul Verlaine entre 1871 et 1914” élabore une comparaison entre les mélodies écrites par différents compositeurs sur certains poèmes du poète symboliste. Soucieuse d’un développement musical et artistique constant, après avoir fini ses études à l’Université Nationale de musique de Bucarest, Adela est revenue à Paris en 2020 à l’école Alfred Cortot. Elle y a suivi les cours de direction de chant avec Mme Irène Kudela et maintenant elle accompagne la classe de chant de Mme Sylvie Valayre.