Fondations  : Redécouvrir l’histoire de France

Alexandre Thébault,
Enseignant, Entrepreneur culturel, Communicant

 

Nous sommes des héritiers. Nous sommes les vecteurs de ce qui nous est cher : notre civilisation.
Si nous souhaitons que celle-ci perdure et soit transmise, nous devons connaître notre culture. Ce
parcours vise donc à former les français à la connaissance de leurs propres racines, parce qu’on
ne transmet que ce que l’on connaît et qu’on offre que ce que l’on possède.

« Savoir pour prévoir, afin de pouvoir » – Auguste Comte

Mais sommes-nous bien conscients de ce qu’est la France ? Que savons-nous des figures qui l’ont
construite ? Que recouvrent les racines judéo-chrétiennes de la France ? Pourquoi dit-on que notre
droit est Romain ? Nos « ancêtres » étaient-ils bien Gaulois ? Le Moyen-Age était-il si « barbare » ?
Bref, autant de questions face auxquelles nous nous retrouvons souvent bien démunis !

 

Mardi 26 mars 2019, 20h00 – 21h30

Mardis 9 et 23 avril 2019, 20h00 – 21h30 

Mardis 714 et 28 mai 2019, 20h00 – 21h30 

Jeudis 6 et 13 juin, 20h00 – 21h30 

Attention, places limitées et inscription nécessaire
( Plus d’infos : fondations.contact@gmail.com)

 

L’Acte II en 8 séances s’intitule : « De la naissance à l’affirmation de l’Etat et de la nation française », de 987 à 1453

 

Nous balaierons cinq siècles d’histoire, depuis l’avènement des Capétiens jusqu’à la fin de la Guerre de Cent ans en Occident et la prise de Constantinople par les Ottomans en Orient.

Nous reviendrons sur les mécanismes qui nous conduisent du royaume des Francs au royaume de France. Lentement mais sûrement, l’ensemble des caractéristiques qui font l’originalité de notre pays se mettent en place : l’Etat et la nation autour d’un pouvoir monarchique renforcé qu’illustrent les figures de Philippe-AugusteSaint Louis ou encore Philippe le Bel.

Ces cinq siècles voient la France se couvrir de châteaux et de villages, organisée en trois ordres bien distincts. Elle se dote d’un idéal chevaleresque, de paix et de justice, tout en innovant considérablement dans les arts et la technique. Une vitalité démographiqueéconomique et urbaine sans précédent permet au pays de décoller. Des drames également l’affaissent sérieusement : la peste et la guerre, omniprésente, notamment contre cette puissance nouvelle qu’est l’Angleterre

La France est également chrétienne, ses relations avec la papauté et son voisin le Saint Empire romain germanique scanderont ces cinq siècles depuis la grande réforme grégorienne jusqu’à la papauté d’Avignon en passant par les croisades en Terre Sainte et les hérésies naissantes sur le territoire français.

C’est donc une période dense, foisonnante, innovante, fondatrice sur le plan politique et culturel qui s’offre à nous !

 

Lieu : Grand Amphithéâtre de l’Espace Georges Bernanos
4, rue du Havre
75009 Paris (Métro Saint-Lazare)
 Participation aux frais : 135 € pour l’intégralité de l’acte II.